Bandeau titre du site Accéder au site du Diocèse d'Angoulême. Revenir à la page d'accueil. Accéder au site de l'abbaye de Champagne.
  • image49
  • image42
  • image43
  • image44
  • image45
  • image46
  • image47
  • image48
  • image50


La prière du Chapelet

chapelet

On dit qu'elle a été communiquée par la Vierge elle-même à saint Dominique, donc vers le XIIe siècle. Elle se met en place petit à petit et se fixe au XVIe siècle. Tous les papes depuis la recommande.

La prière du Rosaire permet de méditer, avec Marie, la vie du Christ au travers des événements qu'il a traversés. C'est ce qu'on appelle les "mystères joyeux, douloureux, glorieux et lumineux"

"Résumé de tout l'Évangile" selon Paul VI, "douce chaîne qui nous relie à Dieu" selon Jean-Paul II, le Rosaire est une prière simple, dont le caractère répétitif ne doit pas évoquer un quelconque rite magique. C'est au contraire apprendre à avoir les yeux fixés sur le Christ, c'est s'abandonner à la confiance et au détachement. Le Rosaire est une véritable école de la confiance.

C’est une méthode de méditation dont le but est d’occuper entièrement l’esprit dans la contemplation divine, soit par la récitation des prières elles-mêmes, soit par la méditation des scènes évoquées par les passages bibliques proposés, soit... les deux à la fois.
Le chapelet ou Rosaire ne fait appel qu’à des prières toutes simples, faciles à mémoriser, ce qui laisse l’esprit entièrement libre pour la méditation des scènes bibliques présentes à la mémoire.





chapelet mystères joyeux--cliquez pour agrandir l'image chapelet mystères lumineux--cliquez pour agrandir l'image chapelet douloureux--cliquez pour agrandir l'image chapelet mystères glorieux--cliquez pour agrandir l'image








































© 2008 - 2017 Doyenné Tardoire et Bandiat    |    Mentions Légales   |    Rechercher