Bandeau titre du site Accéder au site du Diocèse d'Angoulême. Revenir à la page d'accueil. Accéder au site de l'abbaye de Champagne.
  • image96
  • image97
  • image105
  • image98
  • image99
  • image99a
  • image106
  • image100
  • image101
  • image107
  • image103
  • image104
  • image108

Revenir à la page Bibliothèque de prières.

Bibliothèque de prières dédiées
à la très sainte vierge Marie

Le chapelet
Prière de St Bernard (Souvenez-vous)
Prière à Marie du pape François pour le mois de mai 2020 (1)
Prière à Marie, du pape François pour le mois de mai 2020 (2)
Prière à Marie, de sœur Faustine
Prière à Notre Dame du sacerdoce
Prière du père Jacques Loew
Prière à Notre-Dame du Travail
Prière de St Bernard : Regarde l’étoile, invoque Marie
Prière du Père Léonce de Grandmaison « Sainte Marie, Mère de Dieu, gardez-moi un cœur d’enfant »
Prière du Pape François pour demander l'intercession de la très sainte vierge Marie




Le chapelet

On commence par le signe de croix :
« Au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit. »
On récite le « Je crois en Dieu » :
« Je crois en Dieu, le Père tout-puissant,
Créateur du ciel et de la terre
et en Jésus-Christ son Fils unique, notre Seigneur ;
qui a été conçu du Saint-Esprit, est né de la Vierge Marie ;
a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié, est mort, et a été enseveli ;
est descendu aux enfers, le troisième jour est ressuscité des morts ;
est monté aux cieux, est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant ;
d’où Il viendra juger les vivants et les morts.
Je crois au Saint-Esprit, à la sainte Eglise Catholique, à la communion des Saints,
à la rémission des péchés, à la résurrection de la chair, à la vie éternelle.
Amen. »

On récite le « Notre Père » :
« Notre Père, qui es aux cieux, que Ton Nom soit sanctifié, que ton Règne vienne,
que Ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour,
pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés,
et ne nous laisse pas succomber à la tentation, mais délivre-nous du mal.
Amen. »

On récite trois « Je vous salue Marie » :
« Je vous salue Marie,
pleine de grâces, le Seigneur est avec Vous ;
Vous êtes bénie entre toutes les femmes, et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous, pauvres pécheurs,
maintenant et à l’heure de notre mort.
Amen. »

On récite le « Gloire au Père » :
« Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours,
et dans les siècles des siècles.
Amen. »

On continue en récitant 5 dizaines, dont chacune est composée d'un « Notre Père », suivi de 10 « Je vous salue Marie » et est terminée par le « Gloire au Père ».

Les mystères joyeux, médités le lundi et le samedi :
l’Annonciation (se rendre disponible),
la Visitation (aller vers son prochain),
la Nativité (se laisser habiter par le Christ),
la Présentation (donner le meilleur de soi),
le recouvrement de Jésus au temple (rechercher Jésus en toute chose).

Les mystères douloureux, médités le mardi et le vendredi :
l’agonie au Jardin des Oliviers (redire son Fiat au Père),
la flagellation (avoir confiance en Dieu),
le couronnement d’épines (rester humble),
le portement de croix (prendre sa croix de tous les jours),
la crucifixion et la mort de Jésus sur la croix (brûler d’amour pour Dieu).

Les mystères glorieux, médités le mercredi et le dimanche :
la Résurrection (vivre en homme nouveau),
l’Ascension (aspirer aux choses d’en haut),
la Pentecôte (se laisser guider par l’Esprit),
l’Assomption (demander la grâce d’une bonne mort),
le Couronnement de la Vierge Marie (se confier à la Vierge Marie).

les mystères lumineux, médités uniquement le jeudi : le Baptême dans le Jourdain,
les noces de Cana,
l’annonce du Royaume de Dieu et l’invitation à la conversion,
la transfiguration,
l’institution de l’Eucharistie.




Prière de St Bernard
Souvenez-vous
ô très misécordieuse Vierge Marie,
qu’on n’a jamais entendu dire
qu’aucun de ceux qui ont eu recours à votre protection,
imploré votre assistance ou réclamé vos suffrages,
ait été abandonné.
Animé de cette confiance,
ô Vierge des vierges, ô ma mère,
je viens vers vous,
et gémissant sous le poids de mes péchés,
je me prosterne à vos pieds.
O Mère du Verbe incarné,
ne méprisez pas mes prières,
mais écoutez-les favorablement
et daignez les exaucer.
Amen.





Prière à Marie, du pape François pour le mois de mai 2020 (1)

O Marie,
tu resplendis toujours sur notre chemin
comme signe de salut et d’espérance.
Nous nous confions à toi, Santé des malades,
qui, auprès de la croix, as été associée à la douleur de Jésus,
en maintenant ta foi ferme.

Toi, Salut du peuple romain,
tu sais de quoi nous avons besoin
et nous sommes certains que tu veilleras
afin que, comme à Cana de Galilée,
puissent revenir la joie et la fête
après ce moment d’épreuve.

Aide-nous, Mère du Divin Amour,
à nous conformer à la volonté du Père
et à faire ce que nous dira Jésus,
qui a pris sur lui nos souffrances
et s’est chargé de nos douleurs
pour nous conduire, à travers la croix,
à la joie de la résurrection. Amen.

Sous Ta protection nous cherchons refuge, Sainte Mère de Dieu.
N’ignore pas nos supplications, nous qui sommes dans l’épreuve,
et libère-nous de tout danger, O Vierge glorieuse et bénie.





Prière à Marie, du pape François pour le mois de mai 2020 (2)

« Sous ta protection nous nous réfugions, Sainte Mère de Dieu ».

Dans la présente situation dramatique, chargée de souffrances et d’angoisses qui frappent le monde entier, nous recourons à Toi, Mère de Dieu et notre Mère, et nous cherchons refuge sous ta protection.

O Vierge Marie, tourne vers nous tes yeux miséricordieux dans cette pandémie du coronavirus, et réconforte ceux qui sont perdus et qui pleurent leurs proches qui sont morts, enterrés parfois d’une manière qui blesse l’âme. Soutiens ceux qui sont angoissés pour les personnes malades auprès desquelles, pour empêcher la contagion, ils ne peuvent être proches. Suscite la confiance en celui qui est inquiet pour l’avenir incertain et pour les conséquences sur l’économie et sur le travail.

Mère de Dieu et notre Mère, implore pour nous de Dieu, Père de miséricorde, que cette dure épreuve finisse et que revienne un horizon d’espérance et de paix. Comme à Cana, interviens auprès de ton Divin Fils, en lui demandant de réconforter les familles des malades et des victimes, et d’ouvrir leur cœur à la confiance.

Protège les médecins, les infirmiers et les infirmières, le personnel sanitaire, les volontaires qui, en cette période d’urgence, sont en première ligne et risquent leur vie pour sauver d’autres vies. Accompagne leur fatigue héroïque et donne-leur force, bonté et santé.

Sois aux côtés de ceux qui, nuit et jour, assistent les malades ainsi que des prêtres qui, avec sollicitude pastorale et engagement évangélique, cherchent à aider et à soutenir chacun.

Vierge Sainte, éclaire l’esprit des hommes et des femmes de science, pour qu’ils trouvent de justes solutions pour vaincre ce virus.

Assiste les Responsables des Nations, pour qu’ils œuvrent avec sagesse, sollicitude et générosité, en secourant ceux qui manquent du nécessaire pour vivre, en programmant des solutions sociales et économiques avec clairvoyance et avec esprit de solidarité.

Marie très Sainte, touche les consciences pour que les sommes considérables utilisées pour accroître et perfectionner les armements soient au contraire destinées à promouvoir des études adéquates pour prévenir de semblables catastrophes dans l’avenir.

Mère très aimée, fais grandir dans le monde le sens d’appartenance à une seule grande famille, dans la conscience du lien qui nous unit tous, pour que nous venions en aide aux nombreuses pauvretés et situations de misère avec un esprit fraternel et solidaire. Encourage la fermeté dans la foi, la persévérance dans le service, la constance dans la prière.

O Marie, Consolatrice des affligés, embrasse tous tes enfants dans la tribulation et obtiens que Dieu intervienne de sa main toute puissante pour nous libérer de cette terrible épidémie, afin que la vie puisse reprendre dans la sérénité son cours normal.

Nous nous confions à Toi, toi qui resplendis sur notre chemin comme signe de salut et d’espérance, o clémente, o miséricordieuse, o douce Vierge Marie. Amen.





Prière à Marie, de sœur Faustine

Ô Marie, Vierge Immaculée,
Pur cristal pour mon cœur,
Tu es ma force, ô ancre puissante,
Tu es le bouclier et la défense du cœur faible.

Ô Marie, Tu es pure et inégalable,
Vierge et Mère en même temps,
Tu es belle comme le soleil, Tu es sans tache,
Rien ne peut être comparé à l’image de Ton âme.

Ta beauté a tant charmé le regard du Trois fois Saint,
Qu’Il descendit du Ciel, quittant le Trône éternel,
Et Il revêtit le corps et le sang venant de Ton Cœur,
En se cachant pendant neuf mois dans le cœur d’une Vierge.

Ô Mère, Vierge, personne ne concevra
que Dieu infini devint homme,
C’est seulement à cause de Son amour et de Son insondable miséricorde,
Par Toi, Mère, il nous est donné de vivre éternellement avec Lui.

Ô Marie, Mère Vierge et Porte du ciel
Par Toi le salut nous est venu,
Par Tes mains jaillit chaque grâce pour nous,
Seule une fidèle imitation de Toi me sanctifiera.

Ô Marie, Vierge, le plus beau des Lis,
Ton Cœur était pour Jésus le premier tabernacle sur terre,
C’est parce que Ton humilité était la plus profonde
Que Tu es élevée au-dessus des chœurs angéliques et des saints.

Ô Marie, ma douce Mère,
Je Te donne mon âme, mon corps et mon pauvre cœur
Sois la gardienne de ma vie,
Et particulièrement à l’heure de la mort, dans le dernier combat.





Prière à Notre-dame du Sacerdoce

Vierge Marie,
Mère du Christ Prêtre,
Mère des Prêtres du monde entier,
Vous aimez tout particulièrement les prêtres,
parce qu’ils sont les images vivantes
de Votre fils unique.

Vous avez aidé Jésus par toute Votre vie terrestre,
et vous l’aidez encore dans le Ciel.
nous vous en supplions, priez pour les Prêtres,
Priez le père des Cieux
pour qu’il envoie des ouvriers à sa moisson.

Priez pour que nous ayons toujours des Prêtres,
qui nous donnes les sacrements,
nous expliquent l’Evangile du Christ,
Et nous enseignent à devenir de vrais enfants de Dieu.

Vierge Marie, demandez vous-même à Dieu le Père,
Les Prêtres dont nous avons tant besoin,
Et puisque votre cœur à tout pouvoir sur lui,
Obtenez-nous, ô Marie,
Des prêtres qui soient des Saints.
Amen.





Prière du père Jacques Loew

Marie, j’aime vous regarder
dans votre humanité quotidienne,
jeune fille et femme, inconnue de tous,
mère attentive, épouse soigneuse,
femme semblable à toutes les femmes,
et toujours disponible quand Dieu lui demande :
“Où es-tu ?”

J’aime aussi vous voir au tympan des cathédrales,
la femme aux douze étoiles,
la Vierge des icônes au manteau de pourpre royale.

Mais, avec Thérèse de l’Enfant Jésus
s’exprimant sans mots superflus, je m’émerveille :
“Elle est plus mère que reine.”

Oui, tout le reste est fioritures
devant les trois mots : “Mère de Dieu”.
“Mère de Dieu”, ces trois mots,
je n’aurais jamais trop d’heures de silence
pour les contempler.

Comme ces plantes du désert
qui attendent des jours, des années peut-être,
une pluie pour germer,
il nous faut les redire
jusqu’à ce que votre Fils les féconde en nous.

Cette phrase, pour moi,
est souverainement essentielle :
“Femme, voilà ton fils, Fils, voilà ta mère”,
ces ultimes paroles que dit Jésus en croix
aujourd’hui me sont dites, à moi :
déjà réalisées à l’instant de l’Annonciation...

C’est pourquoi avec la Tradition entière,
ajoutant ma voix à la multitude
qui accomplit votre prophétie :
“Oui, désormais, tous les âges
me diront bienheureuse”
(et nul ne vous connaissait alors),
je redis sans me lasser
la prière des pécheurs et des saints :
“Sainte Marie, Mère de Dieu,
priez pour nous, pauvres pécheurs,
maintenant et à l’heure de notre mort.”
Père Jacques Loew, Mon Dieu dont je suis sûr, éditions Bayard, 1983.





Prière à Notre-Dame du Travail

Fruit d’une longue maturation et méditation de paroissiens de Notre-Dame du Travail, la prière et la neuvaine à Notre-Dame du Travail invitent à confier les activités réalisées au cours des grandes étapes de nos vies.

Notre Dame du Travail,
Je vous offre mon travail, mes tâches quotidiennes, mes réussites.
Je vous offre aussi mes échecs, mes attentes et mes peurs,
mes espoirs et mes ambitions.
À ceux qui ont un métier,
donnez la joie du travail bien fait
et celle d’un véritable épanouissement.
À ceux qui sont accablés par un travail épuisant ou dégradant,
à ceux qui cherchent un emploi,
qui se sentent inutiles ou rejetés,
donnez la confiance et la persévérance.
À ceux qui portent les soucis de la responsabilité,
qui travaillent dans l’angoisse du lendemain
ou le découragement de la routine,
à ceux qui fuient la réalité du quotidien,
donnez le dynamisme de l’espérance.
À celles qui portent le beau travail de l’enfantement,
donnez le rayonnement dans la joie de l’attente
et la paix dans l’inquiétude.
Soyez la consolation de celles à qui la vie semble se refuser.
Notre Dame du Travail, ô notre mère,
donnez-nous la force et la docilité de Saint Joseph.
Donnez-nous la douceur et la bienveillance qui ouvrent les coeurs fermés.
Apprenez-nous la pauvreté dans la richesse, la patience dans le dénuement.
Donnez-nous le souci du pauvre et la tendresse pour le plus fragile.
Que nos mains soient les vôtres pour encourager, réconforter, consoler,
et notre coeur le vôtre pour partager, aimer et vivre la miséricorde. Amen.
Notre Dame du Travail, priez pour nous.





Prière de St Bernard : Regarde l’étoile, invoque Marie

En la suivant, on ne dévie pas.
En la priant, on ne désespère pas.
En pensant à elle, on ne se trompe pas.
Si elle te tient par la main, tu ne tomberas pas.
Si elle te protège, tu ne craindras pas.
Si elle est avec toi, tu es sûr d’arriver au but.
Marie est cette noble étoile dont les rayons illuminent le monde entier,
dont la splendeur brille dans les cieux et pénètre les enfers.
Elle illumine le monde et échauffe les âmes.
Elle enflamme les vertus et consume les vices.
Elle brille par ses mérites et éclaire par ses exemples.
Ô toi qui te vois ballotté au milieu des tempêtes, ne détourne pas les yeux de l’éclat de cet astre si tu ne veux pas sombrer.
Si les vents de la tentation s’élèvent, si tu rencontres les récifs des tribulations, regarde l’étoile, invoque Marie.
Si tu es submergé par l’orgueil, l’ambition, le dénigrement et la jalousie, regarde l’étoile, crie Marie.
Si la colère, l’avarice ou les fantasmes de la chair secouent le navire de ton esprit, regarde Marie.
Si, accablé par l’énormité de tes crimes, confus de la laideur de ta conscience, effrayé par l’horreur du jugement, tu commences à t’enfoncer dans le gouffre de la tristesse, dans l’abîme du désespoir,
pense à Marie.
Que son nom ne quitte pas tes lèvres, qu’il ne quitte pas ton coeur et pour obtenir la faveur de ses prières, n’oublie pas les exemples de sa vie.
Saint Bernard (1090-1153)





Prière du Père Léonce de Grandmaison « Sainte Marie, Mère de Dieu, gardez-moi un cœur d’enfant »

Sainte Marie Mère de Dieu gardez-moi un cœur d'enfant
pur et transparent comme une source.

Obtenez-moi un cœur simple qui ne savoure pas les tristesses.
Un cœur magnifique à se donner, tendre à la compassion.

Un cœur fidèle et généreux qui n'oublie aucun bien
et ne tienne rancune d'aucun mal.

Faites-moi un cœur doux et humble
aimant sans demander de retour,
joyeux de s'effacer dans un autre cœur
devant votre divin Fils.

Un cœur grand et indomptable qu’aucune ingratitude ne ferme,
qu’aucune indifférence ne lasse.
Un cœur tourmenté de la gloire de Jésus Christ,
blessé de son amour et dont la plaie ne guérisse qu’au ciel.
Amen »
Père Léonce de Grandmaison (1868-1927)





Prière du Pape François pour demander l'intercession de la très sainte vierge Marie

« Ô Marie,
Tu brilles toujours sur notre chemin
comme un signe de salut et d'espérance.
Nous nous confions à toi, Santé des malades,
qui auprès de la Croix, as été associée à la douleur de Jésus, en restant ferme dans la foi.
Tu sais de quoi nous avons besoin et nous sommes sûrs que tu y pourvoiras
pour que, comme à Cana en Galilée,
la joie et la fête reviennent après cette épreuve.
Aide-nous à nous conformer à la volonté du Père
et à faire ce que nous dira Jésus,
qui a pris sur lui nos souffrances et s’est chargé de nos douleurs
pour nous conduire par la Croix
à la joie de la Résurrection.
Amen


© 2008 - 2020 Paroisse Saint-Augustin en Tardoire et Bandiat    |    Mentions Légales   |    Rechercher