Bandeau titre du site Accéder au site du Diocèse d'Angoulême. Revenir à la page d'accueil. Accéder au site de l'abbaye de Champagne.
  • image49
  • image42
  • image43
  • image44
  • image45
  • image46
  • image47
  • image48
  • image50

Saint Augustin

St Augustin

Saint Augustin naît en 354 à Thagaste dans la province romaine d’Afrique du nord, d’un père païen, Patricius, et d’une mère chrétienne, Monique.
Destiné à une brillante carrière de rhéteur, il abandonne son projet à la suite de la lecture d’un livre de Cicéron pour partir en quête de la Sagesse.
Il ne la trouve ni dans la foi de sa mère, ni dans la secte des Manichéens dans laquelle il demeure pendant plus de dix ans.
Venu à Rome entre temps comme professeur, puis à Milan, où réside l’évêque Ambroise, il se convertit au christianisme en 387 et demande le baptême, aboutissement de sa longue recherche :

« Bien tard je t’ai aimée, ô beauté si ancienne et si nouvelle Bien tard je t’ai aimée ! Et voici que tu étais au-dedans, et moi au-dehors et c’est là que je te cherchais, et sur la grâce de ces choses que tu as faites, pauvre disgracié, je me ruais ! Tu étais avec moi et je n’étais pas avec toi ; elles me retenaient loin de toi, ces choses qui pourtant, si elles n’existaient pas en toi, n’existeraient pas ! Tu as appelé, tu as crié et tu as brisé ma surdité ; tu as brillé, tu as resplendi et tu as dissipé ma cécité ; tu as embaumé, j’ai respiré et haletant j’aspire à toi ; J’ai goûté, et j’ai faim et j’ai soif ; Tu m’as touché, et je me suis enflammé pour ta paix ». (Confessions)

La ville d'hippone et sa basilique Dès les lendemains de son baptême,
Augustin voudra se retirer avec des amis dans une vie commune d’otium, paix contemplative.

Ordonné prêtre malgré sa volonté en 391 pour remplacer Valère l’évêque d’Hippone, ayant toujours le désir de vivre dans un monastère avec des frères, Augustin s’établit dans un jardin où il mène cette vie commune selon l’idéal des apôtres et de la première communauté de Jérusalem.

Devenu lui-même évêque d’Hippone en 395, il appela ses clercs à partager ce mode de vie dans la maison épiscopale.

Théologien de génie, saint Augustin deviendra le plus illustre des Pères de l’Église d’Occident.

Il meurt à Hippone en 430, alors que sa ville est assiégée par les Vandales d’Alaric.


© 2008 - 2017 Doyenné Tardoire et Bandiat    |    Mentions Légales   |    Rechercher